Réalité virtuelle et médiation culturelle

Nous avons eu l’occasion de concevoir différents projets permettant de transmettre des connaissances au travers d’expériences immersives.

Dans le domaine artistique, Octarina a créé, il y a quelques années, une expérience en marge de l’exposition Niki de Saint Phalle au Grand Palais.

Le principe était de pouvoir découvrir une œuvre monumentale du jardin des Tarots à Rome, dans un espace immersif.

Musée_réalité_virtuelle
La statue du “magicien” du jardin des tarots en expérience immersive

C’est aussi une immersion dans un tableau de Guaugin « le repas » pour le musée d’Orsay. Avec la possibilité d’interagir avec le tableau en 3D.

realite_virtuelle_mediation_culturelle2
“Le déjeuner” de Guaguin en réalité virtuelle

Sur un plan plus scientifique et culturelle, nous avons travaillé avec des scientifiques sur le projet « All Eyes on Paris » : un jeu permettant de se mettre à la place d’un animal et comprendre sa vision. Comment voir

Musée_réalité_virtuelle
Exposition “Alle Eyes on Paris”

La visite de la grotte de Cassidaignes permet de s’immerger par grands fonds (300m) pour découvrir un lieu unique au large de Marseille

realite_virtuelle_culturelle
Visite de la grotte de Cassidaignes enVR

Le projet Mission Ocean est une initiative globale impliquant de nombreux acteurs institutionnels et privés. Il s’agit de faciliter l’apprentissage aux élèves et leur permettre d’approfondir leurs connaissances dans les disciplines étudiées en classe tout en découvrant les enjeux des océans.

Il s’agit à la fois de s’immerger dans la manipulation de Arianne, le ROV de l’Ifremer.

Mission_Ocean_Réalité_Virtuelle
Manipulation de ROV en VR

Ou accéder à une carte interactive qui permet de comprendre les effets du changement climatique sur la côte littorale.

Carte_interactive_3D
Carte interactive 3D

La médiation culturelle en réalité virtuelle prend donc des formes variées.

L’immersion dans un lieu, artistique ou archéologique nous replace dans la situation de l’artiste ou de l’inventeur du lieu, des habitants. On peut donc ressentir ce lieu comme une réalité accessible et vivante.

Rien ne nous force à restreindre cette expérience à une visite. Sur le même registre que la formation, la réalité virtuelle va permettre l’expérimentation et le « faire ».